Savais-tu que... ?

Retrouve ici des faits méconnus sur la cigarette et ses effets.
De quoi t’as l’air? Vois les effets sur ton corps.

Quand tu consommes du tabac, ton corps n’absorbe pas bien certains nutriments essentiels et tes cellules sont mal oxygénées. Résultat : tu vieillis prématurément. En cessant de fumer, tu verras rapidement de nettes améliorations au niveau de ton apparence :

  • Teint moins grisâtre
  • Meilleure élasticité de la peau
  • Diminution des cernes
  • Disparition du jaunissement des doigts
  • Meilleure haleine
  • Vêtements qui sentent bon

Ressources sur le Web :
Bienfaits immédiats de l’arrêt du tabac

En mannnnnque!

Tu as arrêté de fumer et depuis, tu as moins d’énergie, tu es d’humeur massacrante? Normal, tu es en plein sevrage. La nicotine est un puissant stimulant qui perturbe le système digestif, l’éveil, l’appétit et la concentration. L’organisme en devient rapidement dépendant. Dès les premières heures suivant l’arrêt du tabac, il cherche à se débarrasser des toxines qui se sont accumulées dans les poumons et dans le sang. Voici quelques conseils pour moins souffrir des symptômes de manque :

  • Utilise des produits pharmacologiques comme des timbres, de la gomme ou des pastilles de nicotine (ça double tes chances de réussir à cesser de fumer définitivement!)
  • Bois de l’eau
  • Mange sainement
  • Dors suffisamment
  • Pratique des activités physiques
  • Respire de l’air frais
  • Pratique des activités de détente et de relaxation

Ressources sur le Web :
Le sevrage tabagique en vidéo
Symptômes de sevrage j’Arrête
Les symptômes du sevrage de la nicotine, et les moyens de les surmonter

Ah! le stress!

Périodes d’examens, embouteillages monstres, difficultés financières… les situations stressantes abondent. Tu crois peut-être que la nicotine t’aide à réduire ton stress, mais dis-toi bien qu’il s’agit d’une fausse impression. Voici des petits trucs pour te changer les idées et résister à l’envie de t’allumer une cigarette :

  • Respire profondément
  • Pratique des activités physiques
  • Reste le plus objectif possible
  • Utilise toutes les ressources disponibles (apprends à déléguer, parle à ton entourage, tourne-toi vers des professionnels, etc.)

Ressources sur le Web :
Gardez votre calme en toutes circonstances!
Habitudes antistress 
Humour (tabac)

Tout seul de ta gang?

Tout le monde fume autour de toi? Tu te sens comme le mouton noir? Certaines personnes fument pour être plus à l’aise au sein d’une gang ou pour se faire accepter. Mais savais-tu que 60 à 80 % des fumeurs souhaitent arrêter? Dis-toi que lorsque tu es le seul à ne pas allumer une cigarette dans un groupe de 10 personnes, il y en a au moins 6 qui voudraient être à ta place! Si tu persistes dans ta démarche, tu pourras inspirer tes amis à faire comme toi.

Et ton poids dans tout ça?

D’abord, tu dois savoir qu’en général, une personne qui cesse de fumer ne prend pas plus de 5 kilos (11 livres) durant les premiers mois et réussit à les perdre au cours de l’année suivante. Rien d’affolant! Et puis, il n’est pas dit que tu gagneras du poids. Certains fumeurs ne prennent pas un seul kilo en écrasant. Il n’y a pas de formule magique pour maintenir son poids, mais suivre ces conseils te donnera un coup de main :

  • Évite les aliments sucrés, salés et gras
  • Favorise les aliments protéinés et riches en fibre
  • Bois beaucoup d’eau
  • Bouge, bouge, bouge!
  • Utilise des aides pharmacologiques (timbres, gomme de nicotine, etc.) : comme ton organisme absorbe une certaine quantité de nicotine, l’arrêt tabagique a moins d’impact sur ton métabolisme de base et, par ricochet, sur ton poids. Attention, ça ne te permet pas d’éviter la prise de poids, mais de la retarder, tout simplement.
Un petit coup de pouce : aides pharmacologiques

Vrai ou faux, les timbres et la gomme de nicotine, c’est juste pour les « gros fumeurs »? Faux! Les aides pharmacologiques s’adressent à tous les types de fumeurs. Et ce n’est pas tout. Une personne qui y a recours pour cesser de fumer a deux fois plus de chance d’être encore non-fumeuse cinq mois après l’arrêt que celle qui n’y a pas recours. La motivation n’est pas toujours suffisante pour stopper le tabagisme. Tu n’as pas besoin de voir un médecin! Vas en pharmacie pour savoir ce qui te convient le mieux.

Ressource sur le Web :
La ligne j’Arrête

Écolo jusqu’au bout des doigts

De nos jours, on essaie tous de prendre soin de l’environnement : on recycle, on fait du compost, on utilise les transports en commun, etc. Être écolo, c’est être de son temps! La cigarette n’est pas seulement nuisible pour ta santé, elle l’est aussi pour notre planète :

  • 1 mégot peut mettre jusqu’à 12 ans avant de se décomposer.
  • 1 seule machine de fabrication de cigarettes utilise 6 km de papier à cigarette par heure.
  • Rien qu’en Afrique du Sud, environ 200 000 hectares de forêts sont détruits chaque année pour la plantation de tabac.
  • 40 % des déchets marins dans la Méditerranée sont des mégots et des paquets de cigarettes.

Ressources sur le Web :
Impact sur notre environnement
Tabac et écologie : un cocktail explosif!
Le tabac bio, marketing ou écologie?
100 motivations pour arrêter de fumer : écologie

Le tabac au féminin

Le tabagisme chez la femme comporte toutes sortes de risques. Par exemple, la cigarette a des répercussions sur tout l’organisme, mais particulièrement sur le col de l’utérus, les ovaires et les seins. Si tu prévois une grossesse, sache que le tabac entraîne une baisse de la fécondité : les réserves d’ovocytes (cellules reproductives) diminuent et le taux de fausses couches augmente. Si tu es enceinte, le tabac continue de faire des ravages. Il a un impact sur la viabilité de l’embryon et sa capacité de division et d’implantation. Enfin, le nombre de cas de cancer du poumon est nettement plus élevé chez les fumeuses.

Ressources sur le Web :
Blog des filles qui ont arrêté de fumer
Conséquences du tabac sur la grossesse
Interview radiophonique grossesse
Le renoncement au tabac et la grossesse

Pas seulement accro à la cigarette…

Tu es accro à la cigarette, mais l’es-tu aussi au café, à l’alcool, à la marijuana ou à la chicha, par exemple? Si oui, tu auras plus de chances de réussir ta démarche si tu réduis ou cesses ta consommation de ces substances. Voici quelques idées pour t’aider :

  • Remplace ton café par du décaféiné, une bouteille d’eau ou une boisson santé.
  • Opte pour un cocktail sans alcool ou un jus lors de tes sorties.
  • Propose-toi comme chauffeur désigné, comme ça, tu ne te sentiras pas obligé de boire.
L’industrie du tabac : une machine à faire des milliards

Chaque année, l’industrie du tabac génère des profits de 26 milliards de dollars dans le monde. Une foule de stratégies de marketing sont employées pour recruter de nouveaux fumeurs qui, malheureusement, deviennent vite dépendants.

  • 34,9 % des jeunes fumeurs réguliers auraient commencé à cause de la publicité indirecte de la cigarette au cinéma.
  • Au Québec, on estime que les jeunes de 15 à 24 ans dépensent 250 millions de dollars par année en produits de l’industrie du tabac.
  • On trouve sur le marché des cigarettes ultraminces et des produits aromatisés, dans des emballages toujours plus attrayants pour les jeunes et les femmes. On dirait des iPod, des bonbons ou des gadgets.

Ressource sur le Web :
De facto, la vérité sans filtre

Garde le sourire!

Comme fumeur, tu seras KO beaucoup plus vite que tu ne le crois. Si tu fumes un paquet par jour depuis tes 18 ans, tu risques d’y laisser 4 à 5 dents avant d’avoir 35 ans. C’est deux fois plus que les non-fumeurs. Ton sourire risque d’en prendre un sérieux coup, et ta santé aussi.

  • Cancers : le tabac est la première cause des cancers de la bouche et du pharynx
  • Maladies des gencives : 50 % sont dues au tabac
  • Plaque dentaire
  • Caries
  • Plaies dans la bouche
  • Dents jaunes, taches noirâtres
  • Mauvaise haleine
  • Diminution du goût

Comment prendre soin de la santé de ta bouche? Brosse-toi les dents, utilise la soie dentaire et visite ton dentiste. En plus d’améliorer ton hygiène, se brosser les dents constitue une excellente façon de faire passer l’envie de fumer après les repas.
Un autre truc ultra-efficace pour garder le sourire : cesser de fumer!

Oublie la chicha!

La chicha ou narguilé, tu connais? Non. Tes amis, peut-être.

Phénomène de mode nouveau, la chicha pourrait te charmer par son aspect convivial. Ses différents parfums de fruit te donnent presque l’impression que c’est bon pour ta santé. Mais, passe ton tour : fumer la chicha pendant une heure équivaut à fumer 100 cigarettes!

Si tu penses que sa fumée est moins nocive que celle de la cigarette, tu te trompes. Elle contient aussi de la nicotine, du monoxyde de carbone et des agents carcinogènes. En fait, fumer la chicha pendant 45 minutes équivaut à inhaler 8,4 fois plus de monoxyde de carbone que le taux contenu dans une seule cigarette. Et la composition chimique des pastilles de tabac à chicha demeure inconnue. Pas rassurant, non?

Fumer la chicha comporte toutes sortes de risque pour ta santé : bronchites chroniques, problèmes cardiovasculaires ou augmentation de cancers. Cela t’expose même à des maladies transmissibles par la salive comme la tuberculose, l’hépatite et la méningite, car les fumeurs utilisent le même embout. Pour tout ça, mieux vaut éviter la chicha.

Attention à la caféine !

T’arrive-t-il de consommer des boissons énergisantes? Pour te tenir éveillé ou faire comme ta gang? Pour arrêter de fumer, la caféine n’est pas vraiment un allié. Elle risque d’aggraver certains effets de l’arrêt du tabac : tu dors moins bien, par exemple, ou tu es plus irritable. Les premières semaines où tu arrêtes de fumer, ça peut t’aider de boire moins de café, de thé et d’autres boissons avec de la caféine.

Voici quelques conseils pour faire une croix sur la caféine :

  • Évite les boissons contenant de la caféine et les boissons stimulantes (thé, chocolat chaud) si elles augmentent ton envie de fumer.
  • Dors bien (repose-toi, si possible, lorsque tu es fatigué).
  • Fais de l’activité physique.
  • Remplace ton café régulier par un décaféiné.
  • Consulte ton médecin si tu as des problèmes de concentration ou des difficultés à rester alerte.
  • Mange des fruits pour te donner un petit regain d’énergie.
E-cigarette? Mmmmm, pas sûr…

Fumer sans bousiller ta santé : c’est un peu la promesse de la cigarette électronique, mais est-ce sérieux? C’est vrai qu’elle contient moins de produits dangereux que le tabac (comme les métaux lourds ou des particules carcinogènes). C’est moins nocif, mais… ça ne veut pas dire que c’est sans danger.

Des mois – ou des années – à vapoter du propylène glycol, ça pourrait être toxique. Et puis, tu inhales plusieurs produits chimiques qui sont transformés en chauffant : des arômes, des colorants, etc. On ne connaît pas encore leurs effets sur la santé.

Cela dit, est-ce que ça peut t’aider à écraser? En fait, ce n’est pas une méthode reconnue pour arrêter : il n’y a pas assez d’études qui montrent que c’est efficace. Un des problèmes des e-cigs, c’est qu’elles peuvent contenir de la nicotine, très addictive, et que la quantité de nicotine varie beaucoup d’une marque à l’autre, sans contrôle. T’as bien lu, tu pourrais devenir accro! Bref, c’est peut-être plus simple d’essayer d’autres méthodes plus sûres, comme les gommes ou les timbres.

Certains médecins proposent quand même la cigarette électronique aux personnes qui ont de la difficulté à cesser de fumer, en se disant que c’est toujours mieux pour la santé que la cigarette. Si tu veux utiliser l’e-cig, le plus simple, c’est encore d’en discuter avec ton médecin.

Ressources :
Rapport et avis d’experts sur l’e-cigarette
E-cigarette, une technologie prometteuse ou dangereuse?
La risposte des industries du tabac face au phénomène de la cigarette électronique